01 Oct 2020

Hiverner sa piscine extérieure, c’est la mettre dans les bonnes conditions pour résister aux agressions du froid de l’hiver. On cherche ici essentiellement à protéger le bassin et ses équipements du gel, pour éviter les mauvaises surprises au printemps. Attention, au-dessus de 12 °C, les bactéries continuent à proliférer, on ne passe à l’hivernage que si l’eau reste sous les 12 °C.

Si vous avez fait le choix d’abriter votre piscine et de la chauffer tout l’hiver, ou si vous avez la chance d’être dans une zone au climat tempéré, vous n’êtes pas concerné par l’hivernage de votre piscine. Pour les autres, c’est nécessaire, d’autant plus dans les régions aux hivers vigoureux !

Si vous vous êtes déjà intéressé à l’hivernage, vous savez qu’il existe 2 types d’hivernage : le passif et l’actif. Si l’objectif est le même, la manière de procéder change complètement.

L’hivernage passif, c’est l’arrêt complet de votre piscine. Le bassin doit être entièrement nettoyé et le circuit de filtration d’eau doit être purgé et nettoyé. Ensuite, vous associez à l’eau un traitement spécial et placez les différents accessoires d’hivernage pour protéger piscine et équipements. Enfin, vous fermez votre bassin avec sa couverture d’hivernage. Votre piscine est alors complètement à l’arrêt jusqu’au printemps et ne nécessite pas de surveillance particulière.

L’hivernage actif quant à lui maintient votre piscine au ralenti pour la protéger. C’est la méthode adaptée si vous souhaitez continuer à profiter de l’esthétique de votre bassin. Tout d’abord, on procède à un nettoyage minutieux du bassin et du système de filtration. L’eau est traitée spécifiquement et la filtration réduite à quelques heures par jour. Vous pouvez enfin protéger votre piscine avec sa couverture d’hivernage. Jusqu’à la remise en route, un contrôle de l’eau régulier suffira pour s’assurer du bon équilibre de l’eau et ajuster au besoin. Attention toutefois à ce que des températures trop basses ne viennent pas endommager vos installations !

Cette étape est cruciale pour le bon redémarrage de votre piscine au printemps, ne prenez pas de risque, contactez nos spécialistes EuroPiscine pour s’occuper de votre bassin l’hiver et adopter les bons gestes.

Découvrez la prochaine étape de notre dossier : La saison prochaine.

Retrouvez notre dossier précédent pour anticiper l’hiver.

Abonnez-vous sur Facebook ou Instagram @europiscine pour ne rater aucune information !

dossier-votre-piscine-en-automne-saison-prochaine-c

Edito : Saison de transition, l’automne, c’est une bonne dose d’été et un soupçon d’hiver. Vous êtes donc partagé entre prolonger votre baignade sous les températures plus chaudes de l’été indien et protéger votre bassin des conditions climatiques moins séduisantes. Voici donc quelques conseils pour allier le plaisir des plongeons en fin de saison à la préparation de votre piscine pour un hiver en toute sérénité. Et un hiver bien préparé, c’est un printemps sans mauvaise surprise !