La Précision

Travailler avec patience et persévérance jusqu’à bien maîtriser le geste, rester vigilant sans négliger aucun détail, procéder avec ordre et méthode… Notre profession ne tolère pas l’amateurisme.

Cas concret : piscine d'architecte sur mesure en pierre de Volvic

LA DEMANDE DU CLIENT

Au cœur de l’Auvergne, cet architecte a pour projet de faire construire une piscine sur mesure, avec une forte valeur ajoutée esthétique. L’objectif est de donner à cette piscine un esprit bassin naturel marqué par l’environnement volcanique.

LA PROBLÉMATIQUE

Un chantier unique :

  • Accès compliqué pour cette maison au cœur du Massif central ;
  • Des travaux de terrassement qui vont s’avérer difficiles, notamment à cause de très grands arbres à retirer ,
  • Un client architecte qui n’a qu’un souhait : avoir quelque chose de beau ;
  • La nécessité de monter le projet en collaboration avec le client architecte ;
  • Les pierres des plages et margelles doivent être en pierre de Volvic, taillées sur mesure chez un tailleur de pierre ;
  • L’objectif du bassin : avoir un espace convivial pour ce couple d’une soixantaine d’années qui souhaite recevoir enfant et petits-enfants dans un environnement naturel préservé et sécurisé.

La solution

Avant le chantier

Étude du projet :

Le client a eu du mal à trouver un constructeur à cause de la difficulté du chantier. Co-Dis Auvergne s’avère être un spécialiste du sur-mesure dans cette région accidentée, c’est le seul constructeur qui s’est aventuré sur ce chantier.

Le client étant architecte, le projet a été monté conjointement avec lui, Co-Dis Auvergne étant plus à même de répondre aux problématiques liées à la piscine.

Afin de créer un espace de vie convivial au sein même de la piscine, le conseil a été donné de faire une banquette large pour recevoir famille et amis, et accueillir de jeunes enfants en toute sécurité.

Le terrain est décomposé en plateformes déjà parfaitement stabilisées (prévues pour casser les dénivelés), il n’y a donc aucune contrainte de ce côté.

La solution

Pendant le chantier

Travaux réalisés :

  • Le terrassement est réalisé par Co-Dis Auvergne. Cette partie du chantier est longue et compliquée à cause du faible espace pour intervenir (difficultés pour dessoucher les arbres, descendre les matériaux, etc.).
  • Une pompe à béton avec une grande portée doit intervenir pour apporter le béton jusqu’au chantier depuis la route.
  • Le piscine est ensuite maçonnée : des poteaux verticaux sont montés et le chaînage périphérique est posé. Des parpaings viennent mettre en place les parois de la piscine avant bétonnage. Le bassin est ensuite crépi à l’intérieur et à l’extérieur.
  • Toutes les pièces à sceller sont couleur gris anthracite pour conserver l’esprit pierre de Volvic.
  • Vient ensuite la pose du liner lui aussi couleur gris anthracite (pour garder le côté naturel et intégré à l’environnement).
  • Le local technique est intégré dans le sous-sol de la maison : filtration à sable, chauffage par pompe à chaleur. Pas de traitement automatique, le client souhaite traiter manuellement au chlore. De la tuyauterie est posée en attente dans l’optique d’installer des panneaux solaires.
  • Tous les aménagements extérieurs de la piscine sont en pierre de Volvic (margelles, plages, escalier, terrasse, etc.).
  • Le reste de l’espace est en pelouse, pour garder un environnement végétal.
  • Côté sécurité, une couverture à barres est installée pour s’intégrer davantage dans l’environnement. Celle-ci est réalisée sur mesure.
  • Enfin, un appentis existant est aménagé en pool house, faisant ainsi de la piscine un vrai espace de vie.

Réalisation

Le client est pleinement satisfait de son projet, aussi bien esthétiquement que qualitativement. L’aspect naturel est parfaitement reproduit pour ce bassin en pierre de Volvic.

Co-Dis Auvergne fait de la construction sur mesure sa spécialité et est un habitué des chantiers uniques.

Par manque de temps, le client va finalement se tourner vers un traitement automatisé de l’eau.

Anecdote de chantier

Le chantier ne permettait l’accès qu’à de petits engins. Il était nécessaire d’arracher des arbres gigantesques pour intégrer la piscine, et le faire avec ce petit équipement a demandé un temps considérable sur l’ensemble du chantier.